Nous contacter
53 avenue de Breteuil
75007 Paris

Tel : 01.40.56.08.00
Fax : 01.42.19.06.35
jpavocats@orange.fr

Maître Marie
Jeanmonod-Pelon

mjpavocats@orange.fr

Maître Adrien Pelon
apavocats@orange.fr
Photo plan d'acces Cabinet Jeanmonod-Pelon Avocats
Maître Adrien Pelon intervient régulièrement à l'Ecole Nationale de la Magistrature sur les thèmes suivants :

puce « La responsabilité des constructeurs »
puce « La sous-traitance »
puce « Les assurances construction »

Il assure également la formation « Baux d'habitation et baux professionnels : pratique juridique » proposée par Francis Lefèbvre Formation.

Il collabore régulièrement avec l’éditeur juridique LexisNexis® par la rédaction de fiches pratiques accessibles sur le portail LexisNexis 360 :

puce « Agir en conséquence de désordres d´isolation phonique affectant une construction neuve »
puce « Choisir son marché de travaux privés »
puce « Agir sur le fondement des troubles de voisinage causés par un chantier »
puce « Réceptionner son ouvrage »
puce « Agir en responsabilité dans le cadre d'un contrat de sous-traitance »


Maître Adrien Pelon a, par ailleurs, collaboré à la rédaction d´un ouvrage dédié aux règles de droit de la construction applicables à la réalisation d´une piscine :

puce « Le piscinier face au droit de la construction » - Jean-Marc LATREILLE, avec la participation de Maître Adrien PELON, éditions Procopi.

Il a, en outre, donné les conférences et publié les articles suivants:

Conférences

Année 2018
puce « De quelques notions clés sur la responsabilité des constructeurs, 40 ans de pratique et d'évolutions de la loi Spinetta » - Les entretiens phocéens organisés par le Barreau de Marseille en collaboration avec les experts de justice de la Cour d'appel d'Aix en Provence

Année 2017
puce « La sous-traitance » et « La responsabilité des constructeurs » - Association des Juges Consulaires de Marseille

Année 2016
puce « Actualité du droit de la construction » - Campus du Barreau de Paris
puce « Gestion et transaction immobilière : la loi Hoguet » - Master Droit des affaires et du patrimoine de l'Université de Franche-Comté

Année 2015
puce « La sous-traitance » - Formation continue des avocats du barreau d'Orléans
puce « La responsabilité des constructeurs » - Formation continue des avocats du barreau d'Orléans
puce « Responsabilité des constructeurs et assurances construction » - Francis Lefèbvre Formation
puce « Gestion et transaction immobilière : la loi Hoguet » - Master droit des affaires et du patrimoine de l'Université de Franche-Comté

Année 2014
puce « La sous-traitance » - Formation continue des Avocats du Barreau d´Evreux et formation ALTAS-JURIS International

Année 2013
puce « La responsabilité spécifique des constructeurs » - Formation continue des Avocats du Barreau d´Evreux
puce « Les règles de bon voisinage » - Association UFC Que Choisir
puce « Actualité du droit de la construction » - Campus du Barreau de Paris

Année 2012
puce « Les régimes s´appliquant à la responsabilité des constructeurs et leur inconséquence » - Commissions ouvertes du Barreau de Paris
puce « Cumul de responsabilité des constructeurs et assurance-construction » - LexisNexis formation
puce « Responsabilité des constructeurs et assurance construction » - Francis Lefèbvre formation

Année 2011
puce « Les diverses formes de marchés privés du bâtiment » - Campus du Barreau de Paris
puce « La réception » - Assises de l´Association justice construction

Année 2010
puce « La responsabilité du promoteur immobilier » - Commissions ouvertes du Barreau de Paris
puce « L´évolution récente des troubles anormaux de voisinage » - Association Justice construction
puce « L´évolution récente des troubles anormaux de voisinage » - Campus du Barreau de Paris

Année 2009
puce « La réparation du préjudice de la victime de désordres de construction » - Commissions ouvertes du Barreau de Paris
puce « La responsabilité bienno-décennale et la responsabilité de droit commun des constructeurs : limites et garanties » - Campus du Barreau de Paris
puce « Désordres de la construction : vices apparents, vices cachés, vices dissimulés » - Commissions ouvertes du Barreau de Paris

Année 2008
puce « Désordres de la construction : vices apparents, vices cachés, vices dissimulés » - Salon de la copropriété

Le Campus et les commissions ouvertes du Barreau de Paris sont des sessions de formation destinées aux avocats. L´Association justice construction regroupe des professionnels de l´immobilier (magistrats, avocats, experts, syndics, promoteurs,...).

Publications

puce « De quelques inconséquences des régimes de responsabilité des constructeurs », Revue de Droit Immobilier N° 10, octobre 2012 – pages 476 à 483.
Il est parfois difficile de déterminer le régime de responsabilité applicable aux constructeurs pour un désordre donné : garanties spécifiques, responsabilité contractuelle ou responsabilité délictuelle ? Ce d’autant plus que dans certaines hypothèses la frontière entre deux régimes est parfois délicate à déterminer. Tout dépendra de la qualification des travaux réalisés (constituent-ils un ouvrage ?) ou de la nature du désordre (vice de construction ou défaut de conformité ? caché ou apparent... ?). La présente étude en rappelant notamment les grandes lignes des divers régimes de responsabilité envisageables, a pour objectif d’éclairer le lecteur face à leur complexité.
puce « Troubles anormaux de voisinage et construction : en attendant la réforme du droit des biens », Revue Construction-Urbanisme 2010 N° 12 - Etude N° 16 page 13.
« Article 629 du Code civil : Nul ne doit causer à autrui un trouble excédant les inconvénients normaux du voisinage. Article 630 du Code civil : Les actions découlant de l´article précédent sont ouvertes aux propriétaires, locataires et bénéficiaires d´un titre ayant pour objet principal de les autoriser à occuper ou à exploiter le fonds. Elles ne peuvent être exercées que contre eux. » Telles sont les orientations en matière de troubles anormaux de voisinage proposées par l´Association Henri Capitant dans son avant-projet de réforme du droit des biens. Elles trouveront pleinement à s´appliquer pour les troubles liés à l´acte de construire. Elles tendent ouvertement à mettre un terme à la théorie jurisprudentielle du « voisin occasionnel ». En revanche, elles ne remettent nullement en cause les autres grands principes, intéressant le droit de la construction, dégagés et appliqués jusqu´à présent par les juridictions. La présente étude a pour objet de les exposer et de les illustrer.
puce « Vente d´immeuble à construire : vice de construction et défaut de conformité apparents, un régime unifié ». Revue Construction-Urbanisme 2009 N° 7-8 Etude N°12 page 15.
L´article 1642-1 du Code civil, applicable aux ventes d´immeubles à construire, ne traitait, jusqu´à la loi n° 2009-323 du 25 mars 2009, que des vices de construction apparents. En ajoutant dans le coeur même de cette disposition les termes « ou des défauts de conformité », le Législateur est venu soumettre les non conformités apparentes au même régime que les vices de construction apparents. Ainsi sont-elles désormais couvertes par une garantie d´un an à compter de la réception de l´ouvrage, ou de l´expiration d´un délai d´un mois à partir de la prise de possession. Mais encore faut-il qu´elles aient été dénoncées dans le délai annal. Cette réforme est venue conforter la pratique notariale, consistant en un aménagement conventionnel du régime des défauts de conformité apparents, en mettant fin aux hésitations jurisprudentielles quant à la validité de ce type de clause. Cet ajout tend également à éviter une dualité de régime entre vente d´immeuble à construire et vente d´immeuble à rénover, objectif qui n´est toutefois pas pleinement atteint.